Notre procédé technique

Achat, tri et séchage des fèves de cacao

IMG_5256

Torréfaction

IMG_5429

Concassage des fèves en nibs et coques

IMG_0098

Vannage (élimination des coques par ventilation)

IMG_5370

Broyage du cacao et du sucre

Machine à cacao
machine à moudre le cacao, fabriqué en Côte d’Ivoire

 

Dans le procédé industriel, il y a d’autres étapes intermédiaires:
– l’affinage du broyage:
– l’ajout d’autres ingrédients à la pâte de cacao: beurre de cacao, arômes (souvent de la vanilline), et lécithine de soja ;
– le conchage: le malaxage pendant 24 heures minimum,

 

Tempérage: on attend que le chocolat, encore sous forme de pâte fondue, refroidisse jusqu’à 32°C pour pouvoir le travailler, ceci afin d’obtenir une texture homogène, brillante et cassante.

Moulage ou mise en forme en disques de chocolat

IMG_0028

Emballage dans du papier cristal

Une réflexion au sujet de « Notre procédé technique »

  1. Enfin un chocolat noir que je peux manger, sans avoir la sensation de m’empoisonner ! Une bouchée suffit pour me satisfaire – évidemment, ce n’est pas le cas des chocolats industriels, qui sont étudiés et fabriqués pour que l’on s’en gave.
    Et votre démarche éthique correspond à mes convictions.
    Grâce à des personnes comme vous, nous parviendrons un jour à des relations saines, sans haine ni avidité.
    Merci et félicitations
    Je me fournis aux Créations du Bochaine

Les commentaires sont fermés.